Hoshi victime de menaces de mort, un odieux message publié sur son compte Twitter

Les réseaux sociaux peuvent être aussi bénéfiques que néfastes malheureusement. Le message publié par Hoshi fait froid dans le dos.

Hoshi
Source : capture Instagram @hoshi

Sur Internet, que ce soit pour des inconnus ou des personnalités, les réactions sont parfois violentes. Ces dernières sont accompagnées par des messages haineux, homophobes ou encore racistes. Si certains ont tendance à les encenser, d’autres souhaiteraient que les réseaux ferment leurs portes. Les menaces de mort semblent toujours être au rendez-vous pour Hoshi comme elle a pu le préciser sur son compte . Elle a d’ailleurs relayé un message assez violent qui témoigne parfaitement de la situation.

Les menaces de mort reçues par Hoshi

Apparemment, ceux et celles qui ont une sexualité différente ne peuvent pas être acceptés au sein de ce monde. Même si nous sommes en 2021, ils sont toujours la cible de propos haineux. Si nous pouvions penser que des messages à caractère raciste, homophobe et violent n’auraient plus leur place dans les années 2000, nous sommes finalement choqués de découvrir qu’ils sont toujours autant nombreux. Avec les réseaux sociaux, il y a réellement une porte ouverte à la violence et de nombreuses personnes ont pu en faire les frais.

  • La chanteuse de 24 ans reçoit donc des menaces de mort depuis sa prestation aux Victoires de la musique.
  • Une personne dont l’identité n’est bien sûr pas révélée sur Internet est à l’origine de ces menaces, il estime que Hoshi devrait être tuée à cause de ce qu’elle a pu faire.
  • En mars dernier, il avait donc insulté une première fois la chanteuse avant de se rétracter le lendemain comme le révèle le message.
  • Finalement, il estime qu’il apprécie être « raciste. On devrait te tuer tellement c’est horrible ce que tu fais, putain que le diable t’accueille ».

Cela fait donc près d’une année que la jeune femme est ciblée par de telles menaces de mort ou de propos haineux. Alors qu’elle était sur la scène pour interpréter sa à savoir Amour censure, elle termine celle-ci avec un baiser adressé à une femme. Il n’en a pas fallu plus pour que les réseaux sociaux se déchaînent, ce qui montre que, malheureusement, les homosexuels et les lesbiennes ne sont toujours pas acceptés.

Hoshi adresse un message de paix en précisant qu’elle est toujours là et elle constate que les fans sont aussi au rendez-vous, elle remercie alors ces derniers.

Le problème de l’anonymat sur les réseaux sociaux

Heureusement, Hoshi peut compter sur le soutien de ses fans puisque les messages haineux ne sont pas unanimes, il y a tout de même du bonheur, de l’amour et de la joie qui peuvent se répandre sur Twitter. Par contre, il y a vraiment un problème avec les réseaux sociaux et il est souvent pointé du doigt par les utilisateurs. L’anonymat est clairement au rendez-vous, cela permet donc à de nombreuses personnes de se cacher derrière de faux pseudo pour déverser de la haine sur tous les comptes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hoshi (@hoshi)


Il ne faut pas oublier que les menaces de mort sont graves et qu’il ne faut pas les prendre à la légère. En effet, l’article 222-17 du Code pénal comme peut le rappeler Purepeople mentionne ces messages haineux. Ils peuvent entraîner une peine de prison de 6 mois et une amende de 7500 euros. Toutefois, il semble difficile d’identifier les personnes derrière ses pseudos qui sont nombreux à déverser ces messages. Les homosexuels ne sont pas les seules victimes, car toutes les personnes qui présentent une « différence » aux yeux des autres peuvent être la cible de critiques et de messages très violents.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.